[logiciel creation site] [creation site internet] [creation site web] [index]
[index]
[index]
[index]
[index]
[index]
[index]
[index]
[index]
[index]
[index]
[index]
[index]
[index]
[index]
[index]
[index]
[index]
[index]
[index]
[index]
[]

La Rando

Permanente

La Nièvre : une terre à découvrir !

La revue "Cyclotourisme",

sous la plume de Jacques Lacroix,

nous a consacré un très beau reportage sur le Circuit des Mariniers de Loire.

Correspondant :

Bernard Bizet

Le Petit Patis

18240 Léré

Tél:06.10.76.50.94     

brbizet@wanadoo.fr

En suivant l'itinéraire de cette randonnée longue de 454km, vous découvrirez l'histoire des Mariniers de Loire au fil des villes et villages, nombre d'entre eux ayant conservé jusque dans l'arrière pays les traces de cette activité.

Nevers, capitale de la Nièvre vous étonnera par la richesse de son patrimoine.

La Charité-sur-Loire, cité monastique clunisienne bourguignonne, est une ville secrète à découvrir pour son patrimoine classé à l'UNESCO.

Le vignoble de Pouilly-sur-Loire produit des vins blancs de qualité.

A Cosne, la Loire est partagée par une île boisée en deux bras d'inégale importance. Sur les quais, les anneaux d'amarrage attestent de l'intense activité passée de la batellerie ligérienne.

A Neuvy-sur-Loire une stèle est dressée sur le port à la mémoire des mariniers disparus en Loire. Saint-Amand-en- Puisaye est le cœur de l'activité potière poyaudine.

Donzy, baignée par deux rivières, la Talvanne et le Nohain, a été la capitale d'une baronnie et l'un des fiefs les plus importants de Bourgogne.

Héritières d'une longue tradition métallurgique, les forges de La Chaussade de Guérigny constituaient au XIIIe siècle l'une des manufactures les plus importantes de France.

Depuis l'époque des crots jusqu'au dernier puits dont le chevalement est abattu en 1975, l'histoire de La Machine a été marquée par trois siècles d'exploitation de charbon.

CYCLOTOURISME

Union Cosnoise Sportive

  

Circuit des Mariniers de Loire : 454 km

(label national n° 244/08)

La gabarre ou chaland de Loire se présente comme la plus grosse embarcation qui évolua sur le fleuve jusqu'à la fin du dix-neuvième siècle.

Ces embarcations à fond plat transportaient les différentes marchandises : le sel et les épices en remontant le fleuve, les vins et le blé en redescendant.

lien fichier PDF
lien fichier PDF